Pole position et victoire pour Suleiman Zanfari en F4 au Koweit

539

Lors de la 2e épreuve du championnat Saudi Arabian F4 certifié FIA qui vient de se tenir sur le circuit de Kuwait Motor Town, le pilote marocain Suleiman Zanfari a de nouveau joué les premiers rôles. Très rapide pendant les essais libres du vendredi 9 février 2024, il a ensuite réalisé la pole position en qualification. Suleiman s’est imposé dans la foulée avec une avance confortable lors de la course 1.

Comme lors du week-end précédent, il a connu moins de réussite lors des courses 2 et 3 lancées avec une grille de départ inversée pour les 10 premiers et offrant deux fois moins de points. Classé 6e puis 9e après plusieurs péripéties, Suleiman a pu exprimer de meilleure manière son talent lors de la course 4 qui clôturait le meeting avec une valorisante 2e position à l’arrivée. Suleiman occupe à ce jour le 2e rang du classement provisoire du championnat avec 92 points à seulement deux unités du leader.

Suleiman avait très bien commencé ce 2e meeting de l’année en décrochant la pole position des essais qualificatifs. Parti en tête de la 1re course, il distançait d’abord Kirill Kutskov (Kyrgyzstan) et augmentait ensuite irrémédiablement son avance sur Oscar Wurz (Autriche) pour remporter la victoire avec près de 5 secondes d’avance.

A cause de la règle de la grille inversée, Suleiman s’élançait 11e au départ de la course 2 samedi matin. Il était retardé par un incident au 2e tour, mais parvenait néanmoins à remonter en 6e position malgré l’intervention de la voiture de sécurité pendant 4 tours qui limitait sa progression. 10e au départ de la course 3, Suleiman commençait par regagner des places, mais la suite ne lui a pas été favorable. A nouveau retardé dans sa progression par la voiture de sécurité, il était retardé par deux pilotes en pleine bagarre avant d’être pénalisé pour dépassement des limites de la piste et se retrouvait seulement 9e.

Suleiman retrouvait la 1re ligne pour le départ de la course 4. Alors que le Serbe Andrej Petrovic s’échappait en tête, Suleiman devait se concentrer sur la menace de Federico Al Rifai (UAE) derrière lui pour prendre les points de la seconde place.