vendredi, décembre 2, 2022

A la Une !

Featured posts

Bayern: Müller prend deux matches

Coup dur pour Thomas Müller. Expulsé contre l’Ajax Amsterdam le 12 décembre dernier (3-3) lors de la 6e journée de Ligue des champions, l’attaquant du Bayern Munich a été suspendu deux matches par la commission de discipline de l’UEFA. L’international allemand, auteur d’un dangereux coup de pied à la tête de Nicolas Tagliafico, manquera donc la double confrontation entre le club bavarois et Liverpool, les 19 février et 13 mars prochains, en huitièmes de finale de la compétition.

Nasri: ‘Je n’ai pris aucune substance’

(Twitter @WestHamUtd) Par J-S Grond Suivre @JS_Grond Publié le 11 janvier 2019 à 11h53 Mis à jour le 11 janvier 2019 à 12h08 Désormais joueur de West Ham, Samir Nasri revient sur la suspension pour dopage qui a stoppé sa carrière durant un an. A 31 ans, Samir Nasri entame un énième chapitre dans sa carrière sous le maillot de West Ham. Suspendu il y a un an, pour dopage à la suite d’un traitement intraveineux réalisé aux Etats-Unis, le milieu offensif raconte sa "frustration" à Sky Sports: "Je n’ai pris aucune substance. C’est juste que le dosage de la vitamine était trop élevé. J’aurais pu faire le traitement sur deux jours mais je l’ai fait sur un jour car j’étais malade. J’avais une prescription du docteur mais cela n’a pas été accepté". Cela n'avait pas convaincu l'UEFA. Je pense que vous pouvez tomber en dépression L’ex-meneur de jeu de l’équipe de France (41 sélections de 2007 à 2013) n’a pas bien vécu cette punition, c'est le cas de le dire. "A un ..

CAF – Compétitions interclubs : le WAC défiera le mythique ASEC Mimosa et périlleux...

Les cinq clubs marocains engagés dans les deux compétitions de la CAF, à savoir le Wydad de Casablanca en Ligue des Champions, le Raja de Casablanca ( tenant du titre) , le Hassania...

Coupe d’Afrique 2019 : l’Afrique du Sud s’insurge

La victoire de l’Egypte dans la course à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2019  reste en travers de la gorge de sa seule rivale, l’Afrique du Sud.  Au lendemain de la décision de...

Les Bleues (un peu) épargnées

Tête de série n°19, Caroline Garcia affrontera ainsi au premier tour une joueuse issue des qualifications avant un deuxième tour contre la vainqueur du match entre Mattek-Sands et la wild-card australienne Hives. Pauline Parmentier a, elle, hérité de la Russe Anastasia Potapova tandis qu’Alizé Cornet affrontera l’Espagnole Lara Arruabarrena avant un éventuel deuxième tour contre la vainqueur du match entre Venus Williams et la Roumaine Mihaela Buzarescu. Moins de chance au tirage en revanche pour la wild-card Clara Burel, qui se mesurera à l’Espagnole Carla Suarez Navarro, tête de série n° 23, ou Fiona Ferro, qui jouera la Chinoise Qiang Wang, tête de série n°21. Et il en est de même de Kristina Mladenovic, qui retrouvera la Croate Donna Vekic.

Bayern Munich: Coup dur pour Ribéry

L’année 2019 commence décidément mal pour Franck Ribéry. Mis à l’amende par le Bayern Munich après sa réaction outrancière sur les réseaux sociaux en réponse à la polémique née d’une côte de bœuf à la feuille d’or mangée à Dubaï, le milieu de terrain tricolore, actuellement en stage au Qatar avec ses coéquipiers, s’est en plus blessé ce mercredi à la cuisse lors d’un entraînement. Une blessure qui devrait lui valoir au moins deux semaines d’indisponibilité selon Bild. Plus tôt dans la journée, Hasan Salihamidzic avait confirmé dans la matinée que l’ancien Marseillais, en fin de contrat en juin prochain, ne devrait pas être prolongé.

Auckland: Humbert bute sur Kohlschreiber

Issu des qualifications, Ugo Humbert a chuté lors du deuxième tour du tournoi d'Auckland. Le Tricolore a été battu par l'Allemand Philipp Kohlschreiber en deux sets 6-4, 6-4 et 1h12' de jeu. Humbert n'a pas réussi à trouver la faille dans le jeu adverse ne se procurant pas la moindre balle de break tout au long du match. En quart de finale, l'Allemand sera opposé à l'Italien Fognini.

Valence n’en peut plus de Batshuayi

Michy Batshuayi. (Reuters) Par Michael Balcaen Suivre @micab016 Publié le 9 janvier 2019 à 06h59 Mis à jour le 9 janvier 2019 à 07h06 La patience a manifestement ses limites. Et Marcelino, l’entraîneur de Valence, ne compte tout simplement plus sur Michy Batshuayi qu’il a renvoyé au vestiaire à la mi-temps du match perdu face à Gijon (1-2). "Avec certains, je n’ai plus de patience, on doit recruter en attaque." Marcelino a beau être critiqué, il n’en reste pas moins droit dans ses bottes. L’entraîneur de Valence n’a jamais réellement réussi à trouver la bonne osmose avec Michy Batshuayi. Et ce n’est pas le huitième de finale aller de la Coupe d’Espagne perdu sur le terrain du Sporting Gijon qui va les réconcilier (1-2). C’est bien simple, comme il l’avait fait à San Mames contre l’Athletic Bilbao, lassé par le spectacle proposé et les opportunités manquées, Marcelino a renvoyé au vestiaire l’attaquant international belge à la pause… Avant de lancer Rodrigo à sa place. Le ..

Caleta-Car, la stat qui fait (très) mal

Duje Caleta Car avec l'OM. (Iconsport) Par François Kulawik Suivre @https://twitter.com/fkulawik Publié le 9 janvier 2019 à 05h43 Mis à jour le 9 janvier 2019 à 06h35 Symbole des difficultés marseillaises, Duje Caleta-Car affiche à mi-saison une statistique pour le moins accablante. Recruté à prix d’or l’été dernier, Duje Caleta-Car vit une première saison pour le moins compliquée à l’Olympique de Marseille. Auréolé du statut de vice-champion du monde et débarqué à l’OM moyennant quelque 20 millions d’euros, le défenseur croate enchaîne les contre-performances depuis son arrivée. Guère aidé par Rudi Garcia, qui n’a pas hésité à le lancer durant l’été alors qu’il était à court de préparation, le jeune défenseur central n’est jamais parvenu à s’imposer aux côtés d’Adil Rami, obligeant Luiz Gustavo à dépanner au début de l’automne avant le retour de blessure de Rolando. Les résultats de l’OM n’aident certes pas l’ancien joueur de Salzbourg à retrouver la confiance. De la..

Fekir, soirée cauchemar

(Reuters) Par François Kulawik Suivre @https://twitter.com/fkulawik Publié le 9 janvier 2019 à 05h17 Mis à jour le 9 janvier 2019 à 06h37 Nabil Fekir n’est pas pour rien dans la défaite de l’Olympique Lyonnais face à Strasbourg en quarts de finale de la Coupe de la Ligue (1-2). Sale soirée pour Nabil Fekir, mardi, à l’occasion des quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Le capitaine lyonnais a eu beau s’employer pour sortir l’OL de l’ornière face à Strasbourg, rien n’y a fait et les troupes de Jean-Michel Aulas n’ont pas échappé à une piteuse élimination à domicile (1-2). Alors qu’il a eu l’occasion d’égaliser juste avant le passage aux vestiaires, le champion du monde français a notamment confirmé ses difficultés du moment en envoyant son penalty dans les tribunes. Son deuxième échec de rang. Ce qui vaut au natif de Lyon d’afficher désormais 4 penalties ratés en 12 tentatives, soit un ratio d’un sur trois. Sifflé par le Groupama Stadium En seconde période, alors que l..