Avec plus de deux milliards d’euros dépensés en transferts durant l’intersaison, le Championnat d’Angleterre a explosé son record pour un mercato estival, a rapporté vendredi dans une étude la branche sportive du cabinet d’audit britannique Deloitte.

En dépit du contexte économique difficile en Angleterre -avec une inflation galopante-, les vingt clubs de Premier League ont dépensé sans compter ou presque: 1,9 milliard de livres au total (environ 2,2 milliards d’euros) ont été mis sur la table pour l’acquisition de 169 joueurs lors de ce marché qui s’est conclu jeudi soir en Europe, d’après le cabinet.

Selon Deloitte, ce montant historique est supérieur de 67% à celui du mercato de l’an dernier, et 34% au-dessus du précédent record qui, parmi les grands championnats européens, était déjà la propriété de la Premier league, avec 1,68 milliard d’euros dépensés lors de l’intersaison 2017.

Après les difficultés rencontrées lors de la crise sanitaire, « ce montant record témoigne de la confiance des clubs de Premier league », a commenté Tim Bridge, le principal partenaire de l’étude, relevant que « les supporters sont de retour dans les stades (après la pandémie, NDLR) et qu’un nouveau cycle démarre pour les droits de diffusion ».

« Cette saison, le désir de recruter des talents a atteint des niveaux inédits, les clubs étant sous pression comme jamais » pour remplir leurs objectifs, a-t-il ajouté.

A titre de comparaison, durant l’intersaison, ce montant record est selon Deloitte supérieur à l’ensemble des dépenses cumulées des trois autres grands championnats, espagnol, italien et allemand.

En Premier league, il est « à ce point élevé » qu’il est d’ores et déjà supérieur aux dépenses de toute la saison 2017-18, c’est-à-dire mercato d’hiver inclus, précise Deloitte.

Chelsea, qui a récemment changé de propriétaire -l’Américain Todd Boehly succédant à l’oligarque russe Roman Abramovitch- est le club anglais à avoir le plus dépensé cet été avec 294 millions d’euros. La formation londonienne s’est notamment offert les services du Français Wesley Fofana (Leicester) pour 82 millions d’euros.

Manchester United, qui a recruté l’attaquant brésilien de l’Ajax Antony pour 100 millions d’euros bonus inclus ou encore son compatriote Casemiro (Real Madrid) pour 70 millions d’euros, arrive en deuxième position avec 233 millions d’euros dépensés.

Le champion en titre Manchester City a de son côté recruté la star norvégienne Erling Haaland, en provenance de Dortmund, pour la somme de 100 millions d’euros.

Source:AFP