La 19e édition des Jeux Méditerranéens, initialement prévue du 25 juin au 5 juillet 2021 à Oran, a été décalée d’une année, jour pour jour, en raison de la pandémie du nouveau Coronavirus, a annoncé le ministère algérien de la Jeunesse et des sports  (MJS).

« On s’est mis d’accord avec le Conseil international des Jeux Méditerranéens pour que cette édition se déroule du 25 juin au 5 juillet 2022 » a indiqué le MJS dans un communiqué.

Le gouvernement algérien et le Comité international des Jeux méditerranéens (CIJM) avaient pris le 31 mars dernier la décision commune de reporter, d’une année, les Jeux méditerranéens d’Oran qui se tiendront désormais en 2022.

« Le report des Jeux méditerranéens d’Oran est essentiellement motivé par le souci commun de réaménager leur périodicité par rapport au calendrier olympique, de rehausser la qualité des Jeux et leur rayonnement, ainsi que la préservation de la santé des athlètes, tout en leur assurant une préparation optimale en prévision de cet important rendez-vous », avait déclaré le ministre algérien de la jeunesse et des sports Sid Ali Khaldi.

De son côté, le président du comité international des Jeux Méditerranéens, l’Algérien Amar Addadi a souligné que le CIJM a demandé le report de la 19e édition des Jeux méditerranéens à 2022 pour des raisons qui sont essentiellement liées au calendrier olympique,  estimant que « le Comité d’organisation aura plus de temps pour réunir toutes les conditions et offrir ainsi à l’ensemble des athlètes méditerranéens une édition brillante