En l’emportant sur le score sans appel de 6 buts à 2 face au club qatari Al-Sadd, en match pour la 5e place du Mondial des clubs 2019, mardi à Doha, l’Espérance de Tunis est devenue la première équipe à marquer 6 buts en Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, pour devenir l’auteur de la plus large victoire dans cette compétition.

La plus large victoire avait été décrochée par le club mexicain CF Monterry qui avait dominé Al-Ahly d’Egypte 5-1 lors de l’édition 2013, suivi de Manchester United qui avait battu le Japonais Gamba Ozaka 5-3 au cours de l’édition 2008.

Grâce à cette victoire écrasante, l’Espérance a mis fin aussi au signe indien qui le poursuivait face aux clubs arabes au Mondial des clubs, prenant sa revanche sur son adversaire qatari qui l’avait battu en quart de finale de l’édition 2011 au Japon.

Les « sang et or » avaient essuyé en effet trois défaites au Mondial des clubs devant Al-Sadd (1-2) en 2011, Al Ain des Emirats (0-3) en 2018 et Al Hilal saoudien (0-1) lors du quart de finale de l’édition en cours.

A l’instar de l’édition précédente aux Emirats en 2018, les protégés de Moein Chaabani se contentent de la 5e place, marquée par le triplé de l’attaquant libyen Hamdou Al-Houni, devenu le quatrième joueur à réussir un hat-trick en Coupe du monde après le Gallois Gareth Bale contre le club japonais Kashima Antlers en demi-finale de 2018, Cristiano Ronaldo contre la même équipe en finale 2016 et l’Uruguayen Luis Suarez contre Guangzhou Evergrand de Chin en demi-finale de l’édition 2015.