Un nom et un visage à retenir. A 20 ans, Solène Ndama, annoncée comme la future star de l’athlétisme français, répond aux attentes. Vendredi, à Glasgow, la Bordelaise est sur son premier podium dans un grand rendez-vous international en décrochant la médaille de bronze de l’heptathlon, tout en égalant au passage le record de France de la spécialité (4 723 points). Sa joie simple faisait plaisir à voir, au moins autant que son discours mesuré, qui confirme que la jeune athlète garde aussi la tête sur les épaules.

« Je suis tellement contente d’avoir réussi (ndlr : à décrocher une médaille), même si là ça ne se voit pas trop. Je n’ai pas les mots, c’est trop bien, a-t-elle réagi sur le site de la Fédération Française d’athlétisme (FFA). J’ai vu en plus sur l’écran que j’avais battu le record de France. Lors du 800 m, j’ai essayé d’accrocher Niamh Emerson (médaillée d’argent) qui est partie très fort. Je ne m’y attendais pas du tout. Il y avait même un gros écart jusqu’aux 500 mètres. Avec mon entraîneur, on s’était dit que c’était là qu’il fallait que je relance. J’ai essayé de le faire et j’en ai remis une couche (avec un record personnel à la clé sur la distance). J’ai tout donné. Ça fait cinq ans maintenant que je suis avec Laurent (Moreschi, son coach) et, d’année en année, je n’ai fait que progresser. C’est la concrétisation d’une saison de boulot. » Et ce n’est sans doute qu’un début…

Source : Sports.fr