Djokovic surclasse Nadal en finale

Novak Djokovic s’est adjugé l’Open d’Australie 2019 ce dimanche, vainqueur en finale d’un Rafael Nadal impuissant, en trois sets et 2h05 de jeu (6-3, 6-2, 6-3). Le Serbe remporte là son 15e titre majeur, le septième à Melbourne – un record – et conforte ainsi son rang de n°1 mondial devant son adversaire du jour.

Classement ATP: Le bond en avant de Pouille !

Demi-finaliste à l’Open d’Australie alors qu'il n'avait jamais gagné le moindre match à Melbourne, Lucas Pouille est évidement l’un des grands gagnants du dernier classement ATP. Grâce à sa place dans le dernier carré, le Français progresse en effet de 14 rangs et pointe désormais en 17e position. Aux avant-postes, si Novak Djokovic, titré en Australie, conforte sa première place devant Rafael Nadal, sa victime en finale, Roger Federer, éliminé dès les huitièmes de finale, perd sa place sur le podium et ne pointe plus qu’en sixième position, Alexander Zverev, Juan Martin Del Potro et Kevin Anderson complètent le Top 5 tandis que Stefanos Tsitsipas, l’autre demi-finaliste, frappe aux portes du Top 10 et émarge désormais en 12e position. Chez les autres Français, Richard Gasquet et Gilles Simon perdent chacun une place et occupent les 27e et 31e rangs tandis que Gaël Monfils reste 33e et Jérémy Chardy gagne une place et pointe en 35e position. Autre grand gagnant, Pierre-Hugu..

Classement WTA: Osaka nouvelle numéro une  !

Vainqueur de l’Open d’Australie cinq mois seulement après son titre à l’US Open, Naomi Osaka en profite pour détrôner Simona Halep et devenir la nouvelle numéro une mondiale au classement WTA. La Japonaise devance en effet sa victime en finale, Petra Kvitova, et la Roumaine tandis que Sloane Stephens et Karolina Pliskova complètent le Top 5. A noter en revanche les reculs d’Angelique Kerber et Caroline Wozniacki, qui perdent respectivement quatre et six places pour pointer aux 6e et 9e rangs. Chez les Françaises, Caroline Garcia demeure 19e tandis que Kristina Mladenovic progresse d’une place pour occuper le 44e rang, Alizé Cornet perdant au contraire quatre places et émargeant désormais au 50e rang et Pauline Parmentier suivant en 53e position.

Phénoménal Djokovic !

(Reuters) Par Yannick Sagorin Suivre @sportsyan Publié le 27 janvier 2019 à 11h52 Mis à jour le 27 janvier 2019 à 14h27 Rafael Nadal n’a pas fait le poids ce dimanche en finale de l’Open d’Australie. Novak Djokovic l’a dominé en trois petits sets (6-3, 6-2, 6-3), ainsi sacré à Melbourne pour la septième fois de sa carrière. Un record. Et dire qu’il n’avait pas concédé le moindre set dans cet Open d’Australie avant d’en découdre avec Novak Djokovic pour la 53e fois de sa carrière… Une fois et une seule, jusqu’alors, Rafael Nadal avait eu à affronter le fameux "Djoker" ici à Melbourne, pour une finale mythique, celle de 2012, remportée en cinq sets et 5h53 par le Serbe – du jamais-vu dans une finale majeure. Le n°1 mondial, ce dimanche, n’a pas eu besoin de passer autant de temps sur le court pour venir à bout de son dauphin. C’est un duel étonnamment expéditif qui s’est joué à cette occasion, avec un Djokovic beaucoup trop rapide dans ses déplacements et dans l’exécution de..

Mahut et Herbert dans la légende

(Reuters) Par Shai Mamou Suivre @ShaiMamou Publié le 27 janvier 2019 à 08h00 Mis à jour le 27 janvier 2019 à 08h10 Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert ont remporté dimanche la finale de l'Open d'Australie 2019. Le double français a désormais gagné les quatre tournois majeurs du circuit mondial. Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert ont scellé leur place dans l'histoire du double. La paire française compte désormais tous les tournois du Grand Chelem à son palmarès, après son sacre décroché dimanche à l'Open d'Australie. Le vétéran angevin (37 ans) et son partenaire alsacien (27 ans) ont prospéré sur le dur de Melbourne en venant à bout en deux manches (6-4, 7-6) du duo composé du Finlandais Henri Kontinen et du local de l'étape John Peers, qui s'étaient imposés en Australie deux ans plus tôt. L'exploit n'est pas mince pour le duo tricolore. Si sept tandems étaient parvenus à s'offrir les quatre trophées majeurs avant eu..

Un record pour Dortmund !

Impressionnant vainqueur de Hanovre (5-1), samedi, lors de la 19e journée de Bundesliga, le Borussia Dortmund poursuit son cavalier seul en tête de la Liga. Forts de leurs 48 points, les hommes de Lucien Favre comptent en effet toujours six points d’avance sur le Bayern Munich malgré le succès des Bavarois (4-1), dimanche, sur Stuttgart. Ces 48 points constituent même un record pour le club de la Ruhr, qui n’avait jamais été à pareille fête dans son histoire après 19 journées.

Quagliarella comme Batistuta !

Fabio Quagliarella ne s’arrête plus. Meilleur buteur de Série A avec 16 buts en 20 matches, l’attaquant de la Sampdoria a encore frappé, samedi, face à l’Udinese (4-0) avec un doublé. Le Génois a ainsi enchaîné un 11e match de rang en Serie A avec au moins un but marqué. De quoi lui permettre d’entrer dans l’histoire du championnat italien en égalant le record du genre de Gabriel Batistuta.

OL: Aulas veut faire tomber le PSG !

Toujours invaincu à l’issue de la 22e journée après son succès face à Rennes (4-1), le PSG reste en course pour devenir la première équipe de l’histoire à terminer une saison sans la moindre défaite en championnat. En ce sens, les hommes de Thomas Tuchel passeront un test majeur le week-end prochain en rendant visite à l’Olympique Lyonnais, tombeur des Parisiens la saison dernière au Groupama Stadium. Et ce d’autant plus que Jean-Michel Aulas a d’ores et déjà annoncé la couleur. "On a pratiquement fait un sans-faute sur les 10 derniers jours. Cette période était difficile, avec quatre matchs de suite à l’extérieur", a ainsi confié le président lyonnais au micro d’OL TV, ajoutant: "Aujourd’hui, on fait une bonne opération, c’est bon pour la confiance. On construit de bonnes choses. Mais il faut rester humble. Le prochain match, avec la réception du PSG, sera très important. On a envie de faire chuter Paris, pour bien préparer le match de Ligue des Champions contre le Barça."

L’OL veut croquer les Dogues

Léo Dubois avec l'OL face à Amiens. (Reuters) Par Michael Balcaen Suivre @micab016 Publié le 28 janvier 2019 à 09h19 Mis à jour le 28 janvier 2019 à 09h28 L’Olympique Lyonnais ambitionne de terminer à la place de dauphin du Paris Saint-Germain. Une place que les Lillois ne veulent évidemment pas céder. La lutte pour la Ligue des champions s’annonce intense jusqu’au bout. "On ne s’est jamais cachés, on a toujours dit qu’on voulait gagner tous nos matches !" A l’issue du succès acquis à Marseille, dans un tollé général du côté phocéen (1-2), les Lillois avaient plus que jamais les dents qui rayent le parquet. Une ambition logique alors que l’écart commence à se creuser avec la concurrence. Avec néanmoins un Olympique Lyonnais à portée de victoire et qui ne compte pas céder un pouce de terrain. Les Gones n’ont d’ailleurs pas manqué de l’emporter à Amiens dimanche (1-0) pour s’accrocher à 3 longueurs des Dogues. Ce qui laisse évidemment augurer d’un duel à distance parti..

L’OM risque gros !

(Icon Sport) Par François Kulawik Suivre @https://twitter.com/fkulawik Publié le 28 janvier 2019 à 09h04 Mis à jour le 28 janvier 2019 à 09h13 La commission de discipline de la Ligue doit se réunir dès ce lundi pour évoquer le jet de pétard qui a provoqué, vendredi, l’interruption pendant 38 minutes de la rencontre entre Marseille et Lille (1-2). Présent en tribunes, vendredi, pour assister au choc entre l’Olympique de Marseille et Lille, Frank McCourt a passé une très mauvaise soirée au Stade Vélodrome. En premier lieu parce que les hommes de Rudi Garcia, dans l’obligation de l’emporter pour pouvoir raisonnablement songer à la Ligue des champions, ont subi une nouvelle déconvenue, les Lillois confortant leur statut de dauphins derrière le PSG en s’imposant 2-1. A cette énième défaite s’est également ajouté un climat pour le moins insurrectionnel. De nombreuses banderoles ont ainsi fleuri dans les tribunes pour invectiver le président de l’OM et réclamer le renvoi de Rudi ..