Novak Djokovic a admis mercredi avoir commis des « erreurs » en remplissant son formulaire d’entrée en Australie et dans son comportement après avoir été testé positif au Covid-19 en décembre, alors que sa participation à l’Open d’Australie est toujours en suspens.

Dans un message publié sur Instagram, le numéro un mondial de tennis, non vacciné, a indiqué que son équipe avait fourni des informations complémentaires aux autorités australiennes, qui doivent décider de l’éventuelle annulation de son visa et de son expulsion.

 « Nous vivons une époque difficile dans le cadre d’une pandémie mondiale, et parfois des erreurs surviennent », a plaidé Djokovic, qui s’entraîne actuellement en vue de participer à l’Open d’Australie à partir de lundi.

Le joueur de 34 ans a été vu en public à Belgrade au lendemain du 16 décembre, date à laquelle il a été testé positif, selon les informations qu’il a fournies à l’immigration australienne.

Se disant victime de « désinformations » qu’il juge « très blessantes » pour sa famille, il a expliqué qu’au moment d’apparaître en public le 17 décembre, il n’avait pas encore reçu le résultat de son test, effectué la veille.

Novak Djokovic est arrivé en Australie la semaine dernière, en se prévalant d’une exemption de vaccination contre le Covid-19 due à un test positif daté du 16 décembre.

Source:AFP