Grand Chelem national pour Paris: au bout de la séance des tirs au but, le club parisien s’est offert vendredi la dernière Coupe de la Ligue de l’histoire aux dépens de Lyon (0-0 a.p., 6-5 t.a.b.), qui rate l’une de ses dernières occasions de se qualifier pour une Coupe d’Europe.

Des adieux haletants, du suspense et de l’angoisse jusqu’à la fin, à défaut d’un spectacle à la hauteur. Malgré des températures caniculaires, l’absence de Kylian Mbappé et les blessures, le PSG a su maîtriser ses nerfs aux penalties pour remporter son 9e titre dans l’épreuve. Un record !

A moins de quinze jours de son quart de finale de Ligue des champions, le 12 août contre l’Atalanta Bergame, Paris achève sa saison domestique par un Grand Chelem, après le gain du Trophée des champions, du Championnat et de la Coupe de France.

« On a remporté quatre trophées, c’était le maximum » en France, s’est félicité l’entraîneur parisien Thomas Tuchel après le match. Le minimum attendu pour boucler la boucle, 25 ans après le gain de la première édition, et faire oublier une saison 2018/19 décevante, où il avait dû céder les deux coupes nationales.

Incapable de remporter un titre depuis 2012, Lyon n’a pas profité du dernier match officiel français de l’étrange saison 2019/20 tronquée par la pandémie de coronavirus, pour s’offrir un ticket pour l’Europe.

Septième au moment de l’arrêt anticipé de la Ligue 1, l’OL devait l’emporter pour éviter de vivre sa première saison sans coupe d’Europe depuis 1997. Un cataclysme symbolique et financier que le président Jean-Michel Aulas pourra éviter… seulement si son équipe remporte la C1 en août !

Source : AFP