L’Association des comités nationaux olympiques africains (ACNOA) a salué mardi la décision « sage et pleine de bon sens » du Comité international olympique (CIO) de reporter les Jeux olympiques de Tokyo-2020, assurant qu’elle a été prise dans « l’intérêt » des athlètes, des communautés sportives et des populations.

 « Le CIO, par la voix de son président, vient une nouvelle fois de démontrer son haut sens des responsabilités sociales et humanitaires en prenant la décision de reporter les Jeux olympiques de Tokyo, conjointement avec les plus hautes autorités nippones », indique un communiqué de l’ACNOA.

L’instance sportive africaine, présidée par l’Algérien Mustapha Berraf, « apprécie à sa juste valeur la décision de laisser la flamme olympique au Japon et également d’avoir convenu que le nom des Jeux ne changerait pas et serait toujours : Jeux olympiques et Paralympiques de Tokyo-2020 », souligne la même source.

L’ACNOA a appelé tous les Comités nationaux olympiques et sportifs (CNOS) et les différents acteurs du mouvement olympique africain à « resserrer les rangs » et à « faire preuve de notre solidarité ancestrale entre nous et avec le Comité international olympique et (son) président Thomas Bach ».

« Toutes les dispositions seront prises dès que possible pour la reprise en main des programmes de solidarité olympique et en particulier ceux ayant trait aux athlètes et à leur préparation pour la meilleure participation (possible) aux prochains Jeux olympiques », conclut l’ACNOA.