La désignation du pays hôte de la prochaine Coupe d’Afrique des nations féminine (CAN-2020), initialement prévue fin avril, est reportée à une date ultérieure, a indiqué la Confédération africaine de football (CAF).

La compétition est toujours sans pays organisateur depuis le retrait l’an dernier du Congo, initialement désigné. Depuis, la CAF a lancé un appel à candidatures pour désigner un nouveau preneur et deux pays se sont manifestés : le Nigeria et la Guinée équatoriale.

« Nous avons considéré que les deux candidatures n’étaient pas complètes, les pays devaient fournir des éléments supplémentaires. On devait avoir le nom du pays hôte fin avril, mais comme la réunion du Comité exécutif a été reportée, il n’y a pas encore de nouvelle date », a indiqué le secrétaire général par intérim de l’instance africaine,  le Marocain Abdelmounaim Bah, dans un entretien avec des journalistes dans le Forum WhatsApp d’Afrique Football Media.

Selon la même source, l’annonce du pays qui aura l’honneur d’abriter la phase finale de la CAN-2020 féminine sera faite après le mois de mai prochain.

« Il faudra patienter. Nous suivons le dossier de près à l’administration. Nous n’hésiterons pas à relancer le Comité exécutif ou encore le Comité d’urgence pour une décision », a ajouté Bah.

Il est à rappeler que la CAF a reporté toutes ses activités et toutes les compétitions qu’il gère dont les éliminatoires de la CAN féminine qui devaient débuter en avril, en raison la pandémie de coronavirus (Covid-19).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here