Kamal Mountassir

La FIFA annonce une bonne nouvelle pour les joueurs professionnels en litiges financiers avec leurs clubs pour non-paiement de salaires. Il est désormais possible pour un joueur professionnel qui ne peut percevoir sa rémunération de faire appel à un fonds créé par la FIFA pour le règlement de ce genre de conflits.

Pour ce faire, l’instance internationale et le syndicat international des joueurs professionnels (FIFPRO) viennent de signer un accord prévoyant la création d’un fonds qui permettrait aux joueurs professionnels qui n’ont pas été payés de bénéficier du soutien de ce nouveau fonds.

« La FIFA a fixé à 16 millions de dollars la valeur de ce fonds d’ici à 2022, répartie comme suit : 3 millions en 2020, 4 millions en 2021 et 4 millions en 2022, plus 5 millions supplémentaires pour la protection rétroactive des salaires de la période juillet 2015 – juin 2020 », explique l’instance internationale sur son site officiel.

« Cet accord et notre engagement à venir en aide aux joueurs en difficulté montrent de quelle manière nous concevons notre rôle d’instance dirigeante du football mondial. Nous sommes aussi là pour aider ceux qui en ont besoin, notamment au sein de la communauté du football. Et cela commence par les joueurs, car ce sont eux les acteurs principaux », s’est réjoui Gianni Infantino, patron de la FIFA.

De son côté, Philippe Piat, président du syndicat des joueurs professionnels (FIFPRO) s’est félicité de la création de cette initiative qui permettra de mettre à l’abri plusieurs joueurs. « Ce fonds sera une aide précieuse pour les joueurs qui en ont le plus besoin, ainsi que pour leur famille », a-t-il commenté.

Cette initiative rentrera en vigueur à partir du 1er juillet 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here