Après la chine , deux autres pays asiatiques, en l’occurrence  la Thailande et le Singapour , se voient privés d’un événement sportif mondial en raison du coronavirus.

C’est ainsi que l’Association des joueuses professionnelles de golf (LPGA) a annoncé lundi l’annulation de deux tournois du circuit, prévus respectivement en Thaïlande et à Singapour. Le Honda LPGA Thaïlande, prévu du 20 au 23 février à Pattaya, et le championnat du monde féminin HSBC à Singapour, la semaine suivante, ont été rayés du calendrier.

 « En raison des inquiétudes sanitaires et des récents avertissements de certains pays qui ont demandé d’annuler ou de reprogrammer les événements de grande ampleur en raison du coronavirus, la LPGA et ses partenaires ont pris la décision d’annuler le 2020 Honda LPGA Thailand et le HSBC Women’s World Championship », a fait savoir l’organisation américaine dans un communiqué.

 Cette double annulation fait suite à la décision de la LPGA, annoncée le mois dernier, de ne pas organiser cette année le tournoi Blue Bay à Hainan, en Chine, prévu du 5 au 8 mars.

En athlétisme , les Mondiaux en salle, prévus à Nankin en Chine du 13 au 15 mars, ont été repoussés à 2021 , alors que les Championnats d’Asie indoor, prévus les 12 et 13 février à Hangzhou, en Chine, ont été annulés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here