conte 051119 AFP.jpg

L’Inter Milan a placé sa préparation du match contre la Fiorentina sous le signe du mutisme. Le club a tout simplement annulé sa conférence de presse. Un choix motivé par un papier à charge sur le coach Antonio Conte du Corriere Dello Sport.

Un avant-match sous tension. À la veille d’une rencontre importante contre la Fiorentina pour la course au titre, l’Inter Milan a tout simplement décidé de ne pas tenir de conférence de presse d’avant-match. Un choix dicté par une tribune critique du Corriere dello Sport, visant directement le coach Antonio Conte. Le technicien milanais est directement visé par le journal pour son élimination en Ligue des champions.

« Hier (vendredi), le Corriere dello Sport a publié une tribune offensive envers notre coach (…) Dans le but d’envoyer un message à tous les médias qui doivent garantir le respect pour les individus, il n’y aura pas de conférence de presse aujourd’hui (samedi) » a communiqué le club sur Twitter.

Une défaite qui passe mal

Le média transalpin critique l’équipe de Conte « qui s’est fait battre par l’équipe B du Barca » lors du dernier match de poules de la Ligue des champions. Le papier était accompagné d’un article élogieux sur Gian Piero Gasperini, coach de l’Atalanta Bergame, qualifié pour le top 16 européen. Pour rappel, une victoire assurait aux joueurs de Conte la seconde place qualificative.

Avec Messi et Suarez laissés au repos, les Catalans se sont imposés en fin de rencontre. La victoire dans le même temps de Dortmund face au Slavia Prague a eu raison des espoirs intéristes de huitièmes de finale. Le déplacement sur le terrain de la Fiorentina dimanche sera l’opportunité de rebondir… ou de plonger dans le doute.

Source : RMC Sport

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here