Les premières nouvelles de Juan Manuel Correa, victime comme Anthoine Hubert de l’effroyable accident survenu à Spa samedi dernier lors du Grand Prix F2 de Belgique, étaient rassurantes ; malheureusement des complications ont été observées alors que le jeune Américano-Equatorien a été transféré dans la semaine de Liège à Londres.

Admis dans une unité de soins intensifs, le pilote de 20 ans souffre d’une insuffisance respiratoire et a été plongé dans un coma artificiel. « Avec l’avancée du temps, de nouvelles complications sont apparues, conséquences de l’impact énorme qu’il a subi samedi en Belgique. Un syndrome de détresse respiratoire aiguë a été diagnostiqué à son arrivée à Londres. C’est une blessure considérée commune après des impacts énormes comme celui-ci », détaille sa famille dans un communiqué.

« Malheureusement, cette blessure a fait tomber Juan Manuel dans un état d’insuffisance respiratoire. Pour le moment, il est dans un coma artificiel et sous assistance extracorporelle. Juan Manuel est dans un état critique mais stable. » Initialement, Juan Manuel Correa souffrait de multiples fractures aux membres inférieurs et d’une lésion légère à une vertèbre.

Source : Sports.fr