Quatre Marocains ont été nommés jeudi par le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, en tant que membres de huit commissions du Comité pour l’année 2019.

Ainsi, Nawal El Moutawakel, a été nommée dans cinq commissions, en l’occurrence la commission « affaires publiques et développement social par le sport », la commission « communication », la commission « coordination des jeux olympiques de la jeunesse Dakar 2022 », la commission « coordination des jeux de la XXXIVe olympiade de Los Angeles 2028 », et « femme dans le sport ».

La championne olympique du 400 m haies des Jeux olympiques de Los Angeles1984, est depuis 1997 membre du CIO où elle avait exercé plusieurs fonctions. 

De son côté, le double champion olympiques ( 1500 et 5000m) Hicham El Guerrouj a été confirmé au poste de membre de la commission entourage des athlètes. El Guerrouj a déjà été élu en 2004 membre du CIO et de la commission des athlètes.

Pour sa part, le vice-président du Comité national olympique marocain, M. Kamal Lahlou, siègera à la commission marketing.

 Membre du conseil exécutif de l’association des comités olympiques nationaux africains et vice-président de l’association des comités olympiques francophones, il a été nommé en janvier dernier membre de la commission marketing et nouvelles sources de financement au sein de l’Association des Comités nationaux olympiques. 

Quant à la présidente de la Fédération Royale marocaine de volley-ball (FRMVB), Mme Bouchra Hajij, elle a été reconduite dans la commission culture et patrimoine olympique.

Hajij, vice présidente de la Fédération internationale de volleyball (FIVB), Hajij siège également au comité exécutif de la confédération africaine de volleyball et préside la commission féminine de l’Union arabe de la discipline.

« Avec 45,4 % des postes dans ses 27 commissions à présent occupés par des femmes – un record historique – le CIO continue de progresser en matière d’égalité des sexes », souligne le Comité dans un communiqué.

Depuis 2013, suite à l’adoption de l’Agenda olympique 2020, la participation des femmes au sein des commissions du CIO a plus que doublé. Par ailleurs, trois autres commissions sont désormais présidées par des femmes, poursuit la même source.

Outre l’égalité des sexes, la représentation des jeunes au sein de ses commissions est une autre priorité pour le CIO, relève le communiqué. « Honorant son engagement pris durant le Sommet de la jeunesse à Tokyo en décembre dernier, le président du CIO a augmenté le nombre de postes occupés par des Young Change-Makers (YCM – jeunes artisans du changement) dans les commissions du CIO de sept en 2018 à 16 en 2019 », ajoute la même source.