Le jeune pilote automobile Marocain, Michael Benyahia, est arrivé en deuxième position à l’étape de Monza (Italie), disputée le weekend dernier (13-14 avril) dans le cadre du GT4 European Series 2019.

Handicapé par un problème technique, l’équipage sera contraint d’abandonner pour la seconde course mais le potentiel démontré est très prometteur pour le jeune espoir marocain, souligne un communiqué du team du pilote marocain. 

« Je suis très heureux de ce résultat car je n’avais pas fait de course depuis 8 mois », a déclaré Michael Benyahia, champion d’Europe de Formule Renault NEC 2017 et vice-champion de Formule 4 en 2016. 

« Me battre pour gagner dès ma première course en GT, dans un championnat aussi relevé, est très important pour mon travail. Il a fallu m’adapter au pilotage d’une GT qui est très différent d’une F3 », a-t-il relevé. 

« A ce sujet, j’espère avoir de bonnes nouvelles à annoncer prochainement mais pour le moment, je me concentre sur ma prochaine course avec McLaren », a-t-il ajouté. 

Après des tests concluants au volant de la McLaren 570S GT4, les choses se sont accélérées très vite pour le jeune Benyahia qui s’est vu proposer un volant par McLaren en GT4 European Series 2019. Il pilote la McLaren 570S de l’équipe allemande Team GT, aux côtés du pilote officiel Charlie Fagg.

McLaren a misé sur la jeunesse de cet équipage pour affronter les 36 concurrents de ce Championnat FIA qui réunit les voitures de tourisme les plus performantes telles que Porsche, BMW, Aston Martin, Ferrari, Lamborghini, Audi ou Mercedes AMG. Un choix qui semble être le bon, puisque le jeune Benyahia n’aura pas mis longtemps pour dompter les 570 CV de la McLaren GT4, conclut la même source.